+41 78 710 40 53

Troubles ORL

otite – rhume – grippe – acouphene – bronchite – asthme – …

 

Les troubles ORL rassemblent sous une même terminologie l’ensemble des affections qui affectent le nez, la gorge et les oreilles. Tous ces troubles, qu’ils soient aigus ou chroniques peuvent être pris en charge par une approche naturelle et globale afin d’éviter les effets secondaires voire une accoutumance à certains remèdes.
L’homéopathie est une approche de choix quel que soit l’âge de la personne.

Troubles ORL et Bioénergétique

En général je n’utilise pas la bioénergétique dans les troubles ORL.

 

Troubles ORL et hypnose

Dans certains cas particuliers, j’accompagne le suivi homéopathique par quelques mesures d’hygiène alimentaire. Dans certains cas l’éviction de certains aliments met fin à des troubles ORL chroniques. Il n’y a cependant pas de règle générale et seul un interrogatoire homéopathique complet me permet de conseiller une personne.

 

Troubles ORL et Homéopathie

L’homéopathie est une approche de choix dans les troubles ORL aigus ou bien chroniques (bronchites à répétition, otites à répétition, grippes, rhumesrhinopharyngites, laryngites, bronchiolites etc.). L’homéopathie agit également en prévention de la grippe lorsqu’on agit à partir de l’automne. En cas de chronicité, l’homéopathie permet d’enrayer la répétition. En agissant sur le terrain (la constitution) de la personne, le remède de fond conseillé est individuel. Je conseille un ou des remèdes de fond en me basant non pas sur un diagnostic mais sur la connaissance que j’ai de la personne à travers un interrogatoire détaillé portant sur tous ses aspects : les modalités d’apparition du symptôme, les facteurs d’amélioration ou d’aggravation, les antécédents, les réactions aux différents climats, les aversions ou préférences alimentaires, la transpiration, la façon de dormir, les peurs etc. L’interrogatoire en homéopathie est primordial. De lui dépend le choix du remède.

 

Troubles ORL et Nutrithérapie

J’utilise dans certains cas les compléments nutritionnels de façon complémentaire. Bien qu’il y ait des résultats cliniques dans le traitement des troubles liés à l’endormissement je trouve toutefois que cette approche est moins efficace et plus onéreuse qu’en agissant par l’hypnose, l’homéopathie ou la bioénergétique.